immolande

Quelles charges doit payer le locataire ?

La gestion locative est une des activités consistant à prendre en charge la gérance habituelle d’un bien immobilier en location. Les charges locatives suivent des démarches essentielles à respecter pour les locataires et affirment l’optimisation de la rentabilité de son bien. Mais qu’est ce qu’une charge locative ?

Qu’est ce qu’une charge locative ?

Toute charge locative est à la fois à la charge de locataire et propriétaire. Les charges locatives appelés aussi charges récupérables indiquent des dépenses liées au logement ou à l’habitation que le propriétaire ou investisseur a droit de faire encaisser au preneur. C’est le commanditaire qui s’acquitte de régulariser ces charges, cependant il en regagne le montant de dépenses engagées auprès du preneur par une somme qui vient s’ajouter au loyer. Que le logement soit vide ou meublé, le locataire paye les charges au propriétaire par le biais d’un versement de provisions pour charges avec régularisation annuelle. Une autre solution consiste à payer par forfait. 

Les types de charges locatives

Le locataire d’un immeuble est parfois tenu à acquitter certaines charges forfaitaires fixes ainsi que des dépenses récupérables. L’avance sur charges ou la provision pour charges est un type des charges permettant de recouvrer le montant concret des dépenses auprès du locataire en lui sollicitant une avance mensuelle et en adaptant une régularisation chaque année. Une somme forfaitaire est une conclusion plus simple, mais c’est une solution à risque pour le bailleur qui ne peut rien solliciter si les charges à acquitter effectivement devancent les montants recouvrés auprès du locataire.

Les types de charges récupérables et non récupérables

Le décret n°87-713 du 26 août 1987 prévoit les charges locatives. Les dépenses entraînées par les prestations liées au logement comme ascenseur ou un chauffage commun sont des frais récupérables. Les frais d’entretien et de dépannages des parties communes d’un logement font partie également des dépenses recyclables. D’autres services faits dont jouissent le preneur tel que l’enlèvement des déchets ménagers ou l’assainissement sont également des frais récupérables. Les charges qui n’y sont pas citées et précisées ne doivent pas être facturées au locataire à savoir ; l’impôt au balayage et déchets ménagers. Certains produits consommables comme ampoules électrique, produit d’hygiène d’entretien et eau. Mais certaines charges sont non récupérables, cela signifie que le propriétaire immobilier doit aussi prendre en charge certaines tâches comme le remplacement des gouttières, des tuiles cheminées. Ce dernier doit aussi assurer les charges garantissant son bien immobilier ce sont des charges essentielles.

Quitter la version mobile